APPEL D’URGENCE !

250’000 hectares de forêt
amazonienne en grave péril

Déjà 1 signatures / Already 1 supporters
65.33%

Nous subissons une invasion massive de déforesteurs et d’orpailleurs illégaux sur notre terre indigène.

Nous demandons au gouvernement brésilien de mettre d’urgence un terme à cette déforestation et extraction de diamants et d’or illégales.

De plus, ces envahisseurs sont armés et menacent directement
la vie de nos familles.

Cet appel sera envoyé à :
  1. Michel Temer,
    Président de la République, Brésil
  2. Alexandre de Moraes,
    Ministre de la Justice, Brésil
  3. Sarney Filho,
    Ministre de l’Environnement, Brésil
  4. Fernando Coelho Filho,
    Ministre des Mines et de l’Énergie, Brésil
  5. Agostinho Do Nascimento Netto,
    Président de la FUNAI, Brésil
  6. Janice Queiroz De Oliveira,
    Directrice de la FUNAI, Brésil

Cacoal, RO, Brasil, 13 octobre 2016

« Je suis Almir Narayamoga Surui, chef du peuple Paiter Surui. Notre population vit sur la Terre du Sept Septembre, dans l’État du Rondônia au Brésil.
Ceci est mon cri d’alarme, s’il vous plaît, entendez-moi! »

surui-paleoq004sDepuis le début de cette année 2016, nous subissons une invasion totale des déforesteurs et des orpailleurs de diamants et d’or illégaux. Tous les jours, plus de 300 camions sortent de notre territoire remplis de bois, ce qui représente 600 hectares de forêts dévastés. Et cela ne cesse d’augmenter alors que selon la Constitution du Brésil, il est illégal de déforester une réserve indigène. Sur le terrain, les déforesteurs ont de grands moyens, avec des machines Caterpillar. Nous avons constaté du mercure et du cyanure dans les 3 rivières du territoire Surui à cause des orpailleurs!

Les répercussions sont terribles. En plus des dégâts écologiques et la remise en cause de notre mode de vie, ces invasions mettent en danger directement nos familles et nos enfants. En effet, nous sommes sous la menace des armes des déforesteurs et des orpailleurs! Soit on collabore, soit ils nous mettent le fusil sur la tempe! En plus, ils tentent de corrompre une partie de mon peuple avec de l’argent. Par peur et manque d’alternatives, certains des miens acceptent contre leur volonté première de sauvegarder la forêt. La situation est terrible!

Nous, Peuple Surui, sommes les premiers indigènes à avoir mis en place un projet REDD+ pour sauver la forêt amazonienne, poumon de notre planète. Mais cette invasion remet en cause l’accord du REDD et va contre l’esprit des accords de la COP21!

Malgré nos appels à l’aide contre cette mafia, le nouveau gouvernement ne réagit pas. De par son silence, ils est le complice silencieux de cette destruction de la forêt et de la mise en danger de notre peuple!

Nous ne savons plus quoi faire, A l’aide!

En tant que citoyen, ONG, ou institutions, vous pouvez nous aider de 4 manières:

  1. Nous vous demandons d’écrire aux ambassades brésiliennes de vos propres pays pour leur exprimer votre indignation et demander au nouveau gouvernement brésilien d’intervenir rapidement.
  2. Nous vous demandons aussi de boycotter tous les produits brésiliens tant que le gouvernement brésilien ne réagit pas.
  3. Nous demandons aux différentes instances politiques de créer une mission internationale d’observation de la déforestation.
  4. Enfin, au nom du peuple surui et de tous les peuples indigènes qui essayent de protéger la forêt amazonienne, au nom de cette lutte que nous menons pour préserver un avenir à tous les enfants de cette planète au prix de notre vie, au nom de l’espoir pour le futur, nous vous demandons de diffuser cette lettre à tous vos contacts dans le monde et sur les réseaux sociaux, car nous sommes aujourd’hui tous reliés dans une communauté de destins.

En vous remerciant,

Almir Narayamoga Surui
Chef du peuple indigène Paiter Surui

Petition by,
admin

Signez !

Newsletter subscription / Inscription à la newsletter

    Dons

    Le Collectif International de Soutien au Peuple Surui s’est mis en place d’urgence à la suite de l’appel à l’aide du peuple Surui. Tous les acteurs se sont mobilisés bénévolement avec leurs réseaux.

    Nous avons besoin de vous pour réunir les fonds nécessaires afin de permettre à Chef Almir de venir se mettre à l’abri en Suisse, suite aux menaces de mort récentes.

    Nous avons besoin d’un minimum de € 5000.- pour cette opération et comptons sur votre générosité.

    Les dons sont récoltés par l’association Aquaverde au nom du Collectif, ce dernier gérant ensuite leur attribution.




    Collectif international de soutien au Peuple Surui

    Nous, membres du collectif international de soutien au Peuple Surui, qui a mis en place cet appel à la demande du peuple Surui:

    • sommes conscients qu’aujourd’hui nous sommes tous reliés dans une communautés de destin.
    • constatons avec tristesse qu’au 21ème siècle des personnes agissent avec violence et impunité sur un peuple indigène et sur les dernières forêts primaires en bafouant la constitution, les lois brésiliennes et les droits humains.
    • sommes très choqués d’apprendre qu’il n’existe pas des structures efficaces qui protègent ces derniers territoires et les peuples premiers qui les habitent, alors que la planète entière se réunit aujourd’hui à la COP 22 avec des moyens gigantesques en affirmant s’engager pour le climat. Cette situation concerne directement l’oxygène de nos enfants.
    • exigeons du gouvernement brésilien qu’il agisse d’urgence afin d’appliquer la loi et de faire cesser cette violation du territoire du peuple indigène Surui d’Amazonie. Les orpailleurs et les déforesteurs qui ont envahis leur forêt doivent être expulsés immédiatement. 
    • demandons une protection urgente pour ce peuple aujourd’hui menacé par les armes, comme la loi brésilienne l’exige et que des mesures soient prises sur le long terme afin qu’une protection territoriale efficace soit mise en place à la mesure des enjeux que cette forêt représente pour toute l’humanité et le climat. Il est inacceptable que ces poumons de la planète ne soient pas protégés, il est encore plus inacceptable que ces derniers gardiens des forêts se sentent menacés dans leur existence alors qu’ils se battent au prix de leur vie pour conserver ces dernières forêts ancestrales.
    • demandons également la création d’une commission internationale d’observateur qui soit envoyée sur le terrain, en permanence, pour les protéger et sanctionner toute violation sur leur territoire d’orpailleurs et de déforesteurs.
    • demandons finalement que des moyens leurs soient mis à disposition pour qu’ils puissent replanter la forêt et vivre simplement en assurant sa protection.

    Nous croyons aujourd’hui que face aux aux forces économiques, émerge une nouvelle conscience, liée par le coeur, par l’envie de créer une planète unie, prospère et durable. C’est au nom de cette communauté de destin,au nom de nous-mêmes et de nos enfants que nous vous adressons cette demande.

    Organisations partenaires

    nicefuture
    aquaverde
    planeteamazone_logo
    logo_splpm
    rdr-logo-fr
    trilogies
    g21_2015_logo_site_small_trans
    voixlibres

    En savoir plus

    Campagne pour la protection du peuple Surui et la préservation de leur terre indigène de forêt amazonienne.

    Documents

    Dans la presse

    Reprises sur internet:

    This is my cry of alarm   (THE ECOLOGIST, 17.10.2016, english)

    Almir’s desperate cry for help   (REDD MONITOR, 20.10.2016, english)

    Articles d’intérêt général:

    Rejoindre le collectif

    Videos

    Reseaux sociaux

    Supporters

    1 Supporters Already. Be one of them!

    • GOUMAZ Michel

      En sauvant la forèt amazonienne et ses populations, c’est toute la planète que l’on sauve

    • Muriel

      En 2009 , Sting se faisait le porte parole de ces populations . Rien n’a changé apparemment ! Mais ce ne sont que des  » sauvages  » il paraît ! Alors pourquoi s’en inquiéter ? Vive la politique du profit envers et contre tout ….. 🙂 HONTEUX !!!!!

    • María-Dolores Borges

      Tous les moyens doivent être bons pour réveiller les consciences, la communication doit nous aider.
      L’union c’est notre force ! Mobilisons-nous ! MAINTENANT !!!

    • Géraldine Calame-Rosset

      L’idée de penser a toute les souffrance qu’a pu subir les peuple indigène me terrifie. Penser qu’aujourd’hui le massacre continu et toujours aussi bien masquer m’est insupportable . Je souhaite de tout coeur que la mémoire des ancêtres continue de vivre de génération en génération . Mettant ainsi l’espoir qu’une humanité plus saine est possible . Notre terre mère à mal , la forêt reborde de médecine naturels et de millier de trésor . N’enlevons pas cela au peuple qui savent et exploite encore ses bienfait dans le respect. Marie-Géraldine Calame-Rosset

    Laisser un commentaire

    Merci pour votre soutien

    Nous vous remercions, votre paiement a bien été effectué.

     

    Cet argent servira à  faire face à  des dépenses de divers types:

    – Tout d’abord, celles liées à  la communication et aux autres initiatives dans le cadre de la campagne, afin d’en augmenter l’efficacité (reportages sur place, frais de publication, internet).

    – Également, celles engendrées par la mise en place d’un groupe d’experts juridiques spécialisés sur l’écocide, qui défendra les Surui et leur forêt.

    – Enfin, celles nécessaires à assurer la survie et la sécurité du peuple Surui sur le terrain.